COVID-19 : 5 initiatives inspirantes pour votre PME

La crise associée à la pandémie de la COVID-19 semble avoir fouetté la créativité de plusieurs entreprises qui luttaient, peut-être, pour leur survie au dernier trimestre. D’une idée géniale au lancement d’un nouveau produit, en passant par la refonte complète du modèle d’affaires ou de l’automatisation d’une usine, l’innovation peut prendre plusieurs formes. Tendances à suivre pour amener votre PME au prochain niveau!

1) Diversifier votre production, l’exemple de Pur Vodka

Plusieurs entreprises se sont réinventées durant la crise. Le producteur québécois de boissons alcoolisées Pur Vodka, reconnu mondialement, s’est ainsi lancé dans la fabrication de désinfectant à main. Bien que la principale ligne d’affaires demeure la production de spiritueux, l’entreprise a utilisé son expertise pour diversifier sa production. Après tout, leurs installations adaptées pour le traitement de l’alcool sont déjà équipées pour embouteiller, étiqueter et expédier!

L’équipementier de hockey Bauer, dont le centre d’innovation est situé à Blainville, a lui aussi adapté ses lignes de production. Il s’est lancé, avec succès, dans la production d’équipement médical, rejoignant ainsi plusieurs autres fabricants qui ont obtenu l’autorisation des gouvernements de fabriquer des masques, des visières ou des blouses pour le personnel soignant.

De son côté, la multinationale Becton Dickinson and Company — qui possède des installations au Québec — se spécialise dans le développement de tests diagnostiques. Elle a récemment redirigé ses ressources pour produire un test moléculaire qui permet d’obtenir un résultat à la COVID-19 en moins de deux heures. En apportant un ajustement à leur chaîne de production, ces trois organisations ont contribué à rapprocher l’offre et la demande à un moment où le matériel de protection et de dépistage subissait des ruptures de stock importantes.

2) Adopter le télétravail, le modèle Shopify

D’après une étude de Global Workforce Analytics publiée en juin 2020, une proportion de 76 % des employés souhaite continuer de travailler de la maison plusieurs jours par semaine lorsque la crise sanitaire sera derrière nous. Les employeurs ont d’ailleurs rapidement dû se pencher sur un plan de contingence en mars dernier pour pouvoir maintenir leurs activités. Et, depuis, le télétravail continue de faire des adeptes, permettant de concilier obligations professionnelles et famille, rehaussant ainsi la qualité de vie des employés qui en bénéficient.

Plusieurs entreprises du centre-ville de Montréal ont d’ailleurs confirmé que le télétravail était là pour rester. La firme KPMG et l’assureur Sun Life semblent bien s’en accommoder. La jeune vedette de la Bourse de Toronto, Shopify, pousse même l’audace plus loin. Leurs bureaux resteront fermés jusqu’en 2021, devenant ainsi « une entreprise numérique par défaut ». « La centralisation du travail au bureau est terminée », a même déclaré sur Twitter le PDG, Tobi Lutke, dans l’un de ses gazouillis.

Si vous envisagez d’emprunter cette même façon de faire, c.-à-d. que vos employés seront appelés à travailler de la maison pour une période plus longue qu’anticipée, sachez que différentes solutions de collaboration, simples et sécuritaires, sont offertes par Vidéotron Affaires pour permettre à votre équipe de gagner en productivité.

3) Ajouter un canal de vente, Metro et Saputo l’ont compris

Un sondage de la firme OVHcloud révélait récemment que 48 % des entreprises canadiennes n’étaient pas préparées aux changements technologiques engendrés par la COVID-19. Par contre, certaines sociétés étaient déjà en pleine transformation numérique avant la pandémie.

La livraison d’épicerie à domicile est un exemple d’innovation qui peinait à prendre son envol. Pour l’épicier Metro, cependant, les conséquences du grand confinement ont été un catalyseur important. Du jour au lendemain, les commandes en ligne ont plus que doublé, obligeant les dirigeants à bonifier la capacité de livraison. L’ajout d’un tel service a d’ailleurs contribué à faire bondir les ventes de Metro au dernier trimestre.

Il y a aussi le transformateur laitier Saputo qui a tiré son épingle du jeu pour s’adapter au contexte actuel. Voyant la demande pour ses produits faiblir — services alimentaires et restaurateurs ont dû suspendre leurs activités —, l’entreprise québécoise a innové en lançant Le Frigo Saputo, une boutique en ligne dédiée aux consommateurs. Ces derniers peuvent désormais acheter les produits offerts à bon prix et en obtenir une livraison rapide en échange de la modique somme de cinq dollars.

4) Faciliter l’achat local, l’émergence du Panier Bleu

Pénurie de biens et limitation des déplacements entre régions : de plus en plus d’individus semblent valoriser l’achat local depuis mars dernier. Le consommateur, confronté à la fermeture de certains magasins, peut désormais compter sur le Panier Bleu, initiative gouvernementale qui permet de promouvoir les producteurs d’ici. Le site lepanierbleu.ca permet donc de trouver les commerces de proximité qui continuent, à vendre leurs produits pendant la crise. Pour l’instant, il ne s’agit pas d’une plateforme transactionnelle, mais cet espace virtuel a le mérite de contribuer à l’économie locale.

Les entrepreneurs doivent de leur côté privilégier les fournisseurs locaux en matière de chaîne d’approvisionnement. Un fournisseur unique, situé en Chine, qui fut incapable de livrer les commandes promises pour vous permettre de maintenir votre production, ne peut être votre seul allié. Favorisez à votre tour l’achat local, en scellant une entente avec un fournisseur de votre région pour les pièces qui ne sont plus offertes depuis la fermeture des frontières.

5) S’ouvrir aux nouvelles technologies, les notaires font le saut

D’après le sondage de la firme OVHcloud mentionné précédemment, près de 66 % des entreprises considèrent que l’impact de la COVID-19 sur leur organisation aurait été moins grave si elles avaient implanté au préalable une stratégie numérique plus robuste pour gérer leurs opérations en ligne. Raison de plus pour anticiper l’éventualité d’une prochaine vague et pour prendre le taureau par les cornes…

En avril dernier, une industrie pourtant réputée pour être plus « conventionnelle » a démontré toute son agilité pour s’adapter au contexte actuel. Ainsi, pour permettre d’exécuter un acte notarié en quelques minutes sur un support technologique, Notarius et la Chambre des notaires ont fait équipe afin de rendre disponible la plateforme de signature ConsignO Cloud pour les membres intéressés.

Celle-ci permet aux notaires qui font le choix de l’utiliser de signer un acte notarié à distance. Il faut savoir que, bien souvent, le notaire doit identifier le client devant lui, au moyen de deux pièces d’identité, avant de procéder. Ce nouvel outil, combiné à la version gratuite de Microsoft Teams, permet donc d’effectuer les vérifications d’usage et de signer le document de façon électronique. Fort utile pour respecter la distanciation physique recommandée!

En tant que dirigeant d’une PME, vous devez envisager tout outil technologique susceptible d’améliorer votre rentabilité et d’assurer la pérennité de vos activités en ces temps de turbulences. En 2018, la Banque de développement du Canada (BDC) indiquait dans une étude que seulement 19 % des PME canadiennes avaient résolument intégré la culture numérique dans leurs activités. Il faut que ça change! La crise de la COVID-19 vous offre d’ailleurs l’occasion d’une véritable relance!

Et si la COVID-19 accélérait votre plan stratégique?

Au chapitre de la communication, certaines marques se sont également démarquées en pleine pandémie. Le fabricant de jouets Mattel a développé une série de figurines à l’effigie des travailleurs de la santé, dont tous les profits sont versés au fonds d’aide #FirstRespondersFirst. Le géant des boissons gazeuses Coca-Cola a quant à lui cessé de promouvoir ses produits sur ses différentes plateformes sociales pour accorder de la visibilité à différentes organisations philanthropiques, dont l’Armée du Salut. On parle ici de gestes forts en réponse à une situation exceptionnelle. Que pouvez-vous faire, de votre côté, pour transformer votre PME, maintenir les emplois et investir dans votre croissance?

Voyez donc la crise actuelle comme étant un moment propice pour une prise de conscience stratégique. Qu’il s’agisse d’ajouter un produit à votre gamme actuelle, d’adopter le télétravail de façon officielle ou de miser sur votre transformation numérique — Metro et Saputo en sont des cas intéressants —, les exemples d’entreprises canadiennes qui ont démontré courage et agilité sont nombreux. Contactez vos partenaires de confiance et inspirez-vous de ces initiatives pour propulser votre entreprise!

À lire aussi : 5 astuces pour un télétravail plus permanent… et plus productif 

Sujets associés